Soixante-dix policiers accompagnent un garçon de cinq ans à l’école après le décès de son père…

Il y a des moments dans la vie où faire preuve de solidarité et de soutien est extrêmement important. Le soutien d’amis vous aide à trouver la force de vivre et à vivre heureux et en toute confiance que vous avez quelqu’un vers qui vous tourner pour obtenir de l’aide dans les moments difficiles. Les événements qui seront discutés plus loin ont eu lieu en 2018 dans l’État américain de l’Indiana. Rob Pitts, un officier de 45 ans qui avait servi dans la police pendant 16 ans, est décédé en service.

Vendredi soir, l’officier Pitts et son équipe se sont approchés d’un immense complexe résidentiel, dans l’une des maisons dont un homme soupçonné de meurtre était barricadé. Le suspect, Christopher Wolfe, 21 ans, était armé et représentait un danger pour les autres. Pendant 3 heures, la police a tenu le siège, puis Wolfe, qui se cachait dans un appartement au deuxième étage, a ouvert le feu sur la police et a touché Pitts. La confrontation s’est terminée par le fait qu’un groupe de forces spéciales a fait irruption dans l’appartement où se cachait le suspect.

Lors de la fusillade, il a été tué. Et le blessé Rob Pitts a été immédiatement transporté à l’hôpital régional de la ville de Terre Haute. Malheureusement, quelques heures plus tard, l’officier est décédé, laissant deux enfants orphelins : une fille de 12 ans et un fils de 5 ans, Dakota. Mais la vie a continué. Une semaine plus tard, Dakota, qui subissait très douloureusement la perte de son père, qui était aussi son meilleur ami, devait aller à l’école primaire.

Le plus grand geste de solidarité envers ce petit garçon a été fait par les 70 policiers qui l’ont accompagné en classe. Ce jour-là, Dakota portait l’insigne de son père et les officiers lui ont donné une chemise d’uniforme des forces spéciales. Les collègues du père n’ont pas seulement emmené l’enfant à l’école et lui ont offert des cadeaux, ils ont également dit qu’ils le soutiendraient toujours et “seraient son dos”. Cette journée pleine d’émotions touchantes, Dakota s’en souviendra à jamais. Tout comme il se souviendra toujours que son père était un héros.

Hot Ryan Adamson, porte-parole de la police de Terre City, a pris la parole ce jour-là: «Lorsque Dakota a demandé à sa mère si l’un des amis de son père pouvait le conduire à l’école, elle a contacté les amis de Rob. Et ces personnes ne sont pas restées indifférentes, elles ont répondu à la demande du garçon. Maintenant, Rob manque beaucoup non seulement à sa famille, mais aussi à ses collègues. Ses collègues et sa famille sont reconnaissants du temps qu’ils ont passé avec cet homme courageux.

Mais la famille n’est pas toujours consanguine, je pense que dans ce cas la famille a dépassé les limites habituelles. Nous sommes aussi tous de la famille de Rob.” Et l’un des collègues de Rob Pitts, le sergent Joe Watts de la police de l’État de l’Indiana, a déclaré : « Rob était un homme très bon et un bon officier. Il n’y a pas de mots pour décrire la douleur que nous ressentons tous à cause de sa disparition. Et nous ressentons la douleur que traverse sa famille.

Mais lorsqu’une personne devient policier, elle doit être préparée au fait qu’elle peut perdre la vie. Malheureusement, c’est exactement ce qui est arrivé à Rob : il a donné sa vie en aidant ses camarades à appréhender le criminel. Eh bien, je veux vraiment croire que l’émouvant acte de solidarité des policiers envers le petit Dakota contribuera à apaiser sa douleur après la perte de son père. Grâce à ce soutien, le garçon comprendra que dans tous les moments difficiles de la vie, il a quelqu’un vers qui se tourner pour obtenir de l’aide.

Rate article
Add a comment

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!:

Soixante-dix policiers accompagnent un garçon de cinq ans à l’école après le décès de son père…
Ce gars a vécu SANS CŒUR 555 jours !